Performances du pixhawk – Présentation en images

conception sur mesure

+

Pixhawk éléctronique drone

=

drone fabriqué en france

+

Frame vulcan

=

Création de mission automatisée (avec assistant de placement de clichés)

Déclenchement des clichés par GPS et carte mère PixHawk

Gestion de l’estimation de précision en cm/px

Estimation de la durée mission

Gestion du recouvrement longitudinale et transversale

Géo-Référencement des clichés

Décollage/navigation/atterrissage automatique

+

tour montfallet laval isère

=

unnamed-(1)

+

unnamed-(3)

+

unnamed-(4)

=

Prestation5

+

Erreur générée environ 4 à 10 cm en fonction du plan de vol.



Variables de synthèse vocale de Mission Planner

mission planner synthèse vocale

 

Variable Mission PlannerMAVlinkSignification
{wpn}wpnonuméro du waypoint actuel
{asp}airspeedvitesse air
{alt}altaltitude actuel
{wpa}targetaltaltitude du waypoint actuel (altitude à atteindre)
{gsp}groundspeedvitesse sol
{mode}modemode de vol
{batv}battery_voltagetension de la batterie (volt)
{batp}battery_remainingpourcentage de batterie restant
{vsp}verticalspeedvitesse ascensionnelle
{curr}currentcapacité de la batterie (ampèrage)

 

Voici un exemple de plusieurs variables à la suite :

battery {batv}, current {curr}, vertical speed {vsp}, groundspeed {gsp}, altitude {alt}, mode {mode}

 

Et si de nouveaux paramètres sont ajoutés par la suite, vous pouvez toujours les trouver dans la dernière version du fichier Common.cs dans le repo Mission Planner sur le Github de diydrones.

https://github.com/diydrones/MissionPlanner/blob/master/Common.cs

bonne anne light painting drone featured

Bonne année ! – drone light painting

Ca fait un petit moment qu’on voulait tester le light painting avec l’IRIS+. C’est assez facile avec ses LEDs intégrés et son contrôleur de vol Pixhawk.

Nous avons d’abord effectué une première mission à 40 mètres d’altitude, trop proche, seulement 3 lettres dans le champ de l’appareil photo. Puis une deuxième à 100 mètres, c’était la bonne, toutes les lettres rentrent parfaitement dans le cadre.

La photo a été prise par un Canon Rebel T5i sur trépied, en mode bulb, ouverture 5.6, ISO 200, temps d’exposition : 4 minutes.

L’IRIS+ et l’application Droid Planner rendent vraiment très aisé la planification et l’exécution de ce genre de mission complètement automatisée, du décollage à l’atterrissage.
Drone IRIS+ light painting
 

La mission a été créée avec Droid Planner 2, dessinée à la main sur la tablette, 70 waypoints spline, vitesse du drone : 4m/s, temps de vol : 4 minutes.

mission spline avec droid planner

DGAC – Rappels des règles d’utilisation des drones

La Direction Générale de l’Aviation Civile, préférant mettre l’accent sur la prévention, a publié un rappel des règles d’utilisation des drones à l’occasion des fêtes de noël.

10 règles simples et concises, qui, pour la plupart, paraissent évidentes mais certaines sont sûrement moins connues par  les utilisateur de petits drones de loisir, comme la limitation de la hauteur de vol à 150 mètres au-dessus du sol, altitude à partir de laquelle ont peut commencer à rencontrer de « vrais » aéronefs : avions de tourisme, planeurs, hélicoptères, etc.

 

Réglementation Drone - Notice sécurité - DGAC

 

Réglementation Drone - Notice sécurité - DGAC

conservation drones indonésie cartographie deforestation

Comment ConservationsDrones.org utilise des UAV pour cartographier la déforestation et protéger les orangs-outans en Indonésie

Aljazeera vient de diffuser un nouveau reportage dans sa série Earthrise mettant en scène les équipes de Conservation Drones qui utilisent des aéronefs sans pilotes pour lutter contre la déforestation et protéger les orangs-outans en Indonésie.

Conservation Drones a été invité par une ONG locale pour effectuer des missions afin de cartographier et livrer un nouveau drone. Les opérations ont été filmées par Banyak Film une société de production de films documentaires anglaise plusieurs fois récompensée.

Le drone a depuis continué à effectuer de nombreuses missions et vol toujours en Indonésie à l’heure actuelle.

Voici une version courte du documentaire qui porte d’avantage sur la partie « drone », la version complète est disponible ici

 

 

conservation drones indonésie cartographie deforestation 2

conservation drones indonésie cartographie deforestation 3

conservation drones indonésie cartographie deforestation 4

film ski drone IRIS

Un drone IRIS film du ski : Le making of de Sugar Mountain

Le court métrage « Robots in Alaska: The Making of Sugar Mountain » récompensé au Robot Film Festival explique le tournage du film de ski Sugar Mountain, en partie réalisé à l’aide de deux drones IRIS de 3DRobotics. Tourné dans les montagnes Chugach par une équipe de skieurs australiens, le film a demandé un mois de tournage. Quelques heures de formation au pilotage et au matériel 3DR ont été données à l’équipe avant qu’il se dirigent vers les pentes enneigées de l’Alaska. Ils ont du apprendre tout le reste eux même lors du tournage, déployer le drone, voler, remballer, comment garder les batteries au chaud et souder des moteurs par -28°c. Même la caméra à 10 000$ de Danny Coolahan n’a pas survécu, mais elle n’était pas aussi facile a réparer.

 

Galileo satellite GPS

Galileo : Le 5ème satellite rejoint la bonne orbite !

Le 22 aout dernier les deux satellites Doresa et Milena (5ème et 6ème satellite de la constellation), avaient échoués sur une orbite les faisant évoluer entre 25.900 km et 13.713 km de la terre les rendant inutilisables. En cause, le lanceur Soyouz dont un tuyau de carburant avait gelé. Les satellites n’étaient malheureusement pas assurés.

Grâce à 11 manœuvres, durant 17 jours, pendant le mois de novembre Doresa est désormais sur la bonne orbite.
Il a pu échappé à la ceinture de Van Allen et son antenne est désormais orientée vers la terre.
Il a depuis effectué un relevé de position, prouvant ainsi son bon fonctionnement.

Il ne reste plus au satellite que 15kg de carburant sur les 65kg initiaux mais les satellites Galileo ne devraient pas avoir à effectuer beaucoup de manoeuvres et les ingénieurs de l’Agence Spatiale Européenne estiment qu’il en aura suffisamment pour le douze prochaines années.

Milena devrait prochainement être sauvé avec la même procédure, ce qui portera l’effectif de la constellation Galileo à 6 satellites sur 30.

Galileo devrait être pleinement opérationnel d’ici 2020 et permettra une précision horizontale de 4 mètres et verticale de 8 mètres pour le service « ouvert/publique » et de moins dun mètre horizontal pour le service « commercial/payant ».

Pix4D Mission Planner Pixhawk calibration carriere georeferencement

[Tuto] Géoréférencer des photos avec Mission Planner

Le géoréférencement est une étape importante avant l’importation dans un logiciel de photogrammétrie. Il aide à replacer les images correctement, à géoréférencer le modèle et diminue le temps nécessaire pour aligner/calibrer les images.

Certains appareils photos possèdent un GPS intégré, il est toutefois déconseillé de l’utiliser, leur précision étant très approximative. On préfère donc utiliser les infos du GPS connecté au Pixhawk.

Si on utilise le déclenchement par le Pixhawk (par USB ou avec une LED Infra-rouge par exemple, comme sur le SIX2), les positions de chaque déclenchement sont enregistrées dans les logs.

Michael Oborne, lead développeur de Mission Planner, à crée un outil très pratique qui utilise ces logs pour écrire la latitude, longitude et altitude de chaque photo dans les métadonnées EXIF. Les logiciels de photogrammétrie sont ensuite capables de lire ces données et de repositionner les photos dans un système géodésique.

 

Lien vers le tuto