chateau de montfort crolles isère

Vestige du Moyen Âge, le château de Montfort aussi appelé château Robert est situé sur la commune de Crolles en Isère. Édifie en 1261 Il surplombe la vallée du Grésivaudan. L’édification du château de pierre remonte au XIIIe siècle. Le site est aujourd’hui en cours de restauration.
Il ne reste aujourd’hui du château que quelques ruines sur lesquelles la nature reprend petit à petit ses droits.
Le château fut occupé au début du XIVe siècle par la Grande Dauphine Béatrix de Faucigny. L’histoire du château demeure peu connue mais on pense que c’est à cette époque que furent érigées les parties les plus importantes du château.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur le site de l’association qui s’occupe de la restauration de l’édifice.

Merci aux raisonneurs de pierre  pour les informations qui nous ont aidés à écrire cet article.

L’équipe d’Escadrone s’est rendue sur place lors d’une journée peu ventée durant laquelle une légère couverte nuageuse subsistait permettant ainsi d’obtenir une lumière homogène sur l’ensemble du bâtiment. Nous avons ainsi évité les clichés surexposés et les ombres trop « dures » et changeantes qui auraient pu perturber la modélisation 3D et dégrader les textures.

Le drone multirotors a effectué 5 missions programmées sur la station de contrôle puis uploadées sur le contrôleur de vol. Il est capable d’effectuer les missions de manière complètement autonome, même si nous préférons toujours garder un œil dessus. Pendant le vol les opérateurs suivent en vue directe et sur la station de contrôle le bon déroulement du vol ainsi que le cadrage des photos grâce au retour vidéo au sol.

mission planner photogrammetrie modelisation 3D chateau de montfort
Capture d’écran de la planification de mission de photogrammétrie sur la station de contrôle

Après quelques vols, nous prenons ensuite de nombreuse photos depuis le sol. De retour au bureau, les 596 images sont ensuite données en pâture au logiciel de photogrammétrie qui va s’occuper d’aligner les photos, c’est à dire de retrouver la positon et l’orientation de l’appareil photo pour chaque cliché. Si les missions ont bien été réalisées, les photos consécutives ont un recouvrement suffisant, ce qui permet au logiciel de retrouver des points correspondants sur plusieurs photos. La deuxième étape consiste à construire un nuage de points qui génère des données tels que celles d’un LIDAR. Ces points seront ensuite utilisés pour la construction d’un mesh (maillage) de plusieurs millions de polygones. Notre modèle 3D est presque fini, il ne reste plus qu’a appliquer une texture haute résolution tirée elle aussi des photos. Il aura fallu 3 jours de calcul à un ordinateur puissant (core i7, 32GO de RAM et carte graphique dernier cri) pour obtenir ce résultat. Vous pouvez observer ci-dessus une version low-poly (moins détaillée) afin de pouvoir être visionnée dans un navigateur sur des ordinateurs « standards ».

Visualisation de l’alignement des caméras et du nuage de points épars dans le logicel de photogrammétrie

photogrammetrie modelisation 3D chateau de montfort crolles isere

Modèle 3D après construction du maillage. Il ne manque plus que la texture.

photogrammetrie monument ruines photo aerienne drone