Demandez un devis et la fiche produit








    le Phantom 4 : un drone RTK / PPK pour une nouvelle approche des travaux techniques

    Alors que l’industrie des drones commerciaux se développe, l’une des applications les plus populaires a été la cartographie et la modélisation 3D via les techniques de photogrammétrie, où les drones ont renforcé l’efficacité la sécurité des opérateurs tout en fiabilisant les méthodes traditionnelles. Malgré ces améliorations, de nombreux géomètres et cartographes ont exprimé des inquiétudes quant à la précision des données et des livrables acquis par drones. Pour répondre à ces préoccupations, DJI a repensé sa technologie drone de A à Z en transformant ses systèmes pour atteindre une nouvelle norme de précision des drones. Résultat : le Phantom 4 RTK !

    Effacer
    Devis

    Autonomie de 30mn

    Homologation S1, S2, S3​

    Positionnement RTK/PPK centimétrique

    4 500,006 500,00 HT

    Le Phantom 4 RTK et la précision des données acquises

    DJI a repensé sa technologie drone en révolutionnant ses systèmes pour atteindre un nouveau standard en matière de précision GNSS. Le Phantom 4 RTK offre une précision centimétrique des données. Il permet notamment de réduire le nombre de points de contrôle au sol (GCP).

    Acquisition de données précises avec le TimeSync du Phantom 4 RTK

    Pour tirer pleinement parti des modules de positionnement du Phantom 4 RTK, le nouveau système TimeSync a été créé pour aligner en permanence les modules contrôleur de vol, de la caméra et du module RTK.
    De plus, TimeSync garantit que chaque photo utilise les métadonnées les plus précises et fixe les données de positionnement au centre de la caméra (au niveau exact du capteur CMOS), optimisant ainsi les résultats des méthodes photogrammétriques et permettant à l’image d’obtenir des données de positionnement au centimètre près.

    Système RTK et PPK du nouveau Phantom 4

    Un nouveau module RTK est intégré directement dans le Phantom 4 RTK, offrant une précision de positionnement des données au centimètre pour une précision absolue améliorée sur les métadonnées de l’image. Un module GNSS redondant se trouve juste sous le récepteur, présent pour maintenir la stabilité du vol dans les régions pauvres en signal telles que les villes denses.

    En combinant les deux modules, le Phantom 4 RTK est en mesure d’optimiser la sécurité des vols tout en garantissant la saisie des données les plus précises possible pour des missions complexes de modélisation, de cartographie et d’inspection.

    Accordez le Phantom 4 RTK à n’importe quel flux de travail, avec la possibilité de connecter ce système de positionnement à la station mobile D-RTK 2, NTRIP (réseau de transport RTCM via protocole Internet) en utilisant un dongle 4G.

    Ou stockez les données d’observation satellite pour les utiliser ensuite en PPK (Post traitement des données / Post Processed Kinematic).

    Un capteur 1 pouce avec caméra 20 Mégapixels du Phantom 4 RTK

    Important pour la photogrammétrie : l’appareil photo du Phantom 4 RTK est basé sur un capteur de taille 1 pouce, ce qui permet de significativement améliorer la plage dynamique par rapport à un capteur plus petit, ce qui se traduit par une quantité de détails bien plus importante permettant ainsi d’améliorer la qualité et donc in fine, la résolution/précision des données.

    20 mégapixels est le compromis parfait entre résolution et poids des images, cela permet de constituer des jeux de données de plusieurs centaines voir milliers de photos qui seront traitées assez rapidement par les logiciels de photogrammétrie.

    En termes de FOV (ouverture du champs de vision de la caméra), la caméra et l’optique du Phantom 4 Pro s’en sortent également très bien car cette ouverture est assez large pour permettre une bonne restitution des environnements 3D qui comportent des verticalités ou reliefs importants ; et c’est aussi assez serré pour conserver une résolution importante sur des modèles 2D.

    Le P4 RTK conçu pour les métiers de la mesure et de la cartographie

    Le Phantom 4 RTK a été conçu en tenant compte des exigences des métiers de la mesure. L’ensemble des enjeux du marché ont été analysés pour construire une solution compacte pour les drones avec une caméra haute résolution et la possibilité de capturer des données RTK précises au centimètre près.

    Système d’imagerie précise

    L’obturateur mécanique rend les missions de cartographie fluides et homogènes car le RTK Phantom 4 peut se déplacer tout en prenant des photos sans risque de flou lié à l’obturateur de l’appareil (rolling shutter). En raison de la haute résolution du capteur, le Phantom 4 RTK peut atteindre une distance d’échantillonnage au sol (GSD) de 2,74 cm à une altitude de 100 mètres.
    Pour garantir que chaque Phantom 4 RTK offre une précision inégalée, chaque objectif d’appareil photo subit un processus d’étalonnage rigoureux au cours duquel les distorsions radiales et tangentielles de l’objectif sont mesurées. Les paramètres de distorsion rassemblés sont sauvegardés dans les métadonnées de chaque image, ce qui permet au logiciel de post-traitement de s’adapter de manière unique à chaque utilisateur.

    DJI GS RTK : l’application de planification de vol automatique spécialement conçue pour le Phantom 4 RTK

    Le P4 dispose d’une application dédiée, GS RTK (DJI Ground Station RTK) qui permet aux pilotes de contrôler intelligemment leur Phantom 4 RTK, avec deux
    modes de planification : vol linéaire, double grille, vertical, suivi de terrain, et vol point par point (Waypoints). Les modes de planification permettent aux pilotes de sélectionner la trajectoire de vol du drone tout en ajustant le taux de recouvrement, l’altitude, la vitesse, les paramètres de la caméra, etc., pour offrir un processus de cartographie ou d’inspection automatisé.

    L’application GS RTK a été conçue pour les utilisateurs et dispose donc d’une gamme de fonctionnalités conçues pour des flux de travail de mapping ou d’inspection spécifiques. L’application permet d’importer directement des fichiers de zone KML pour la planification des vols depuis les bureaux, et également un nouveau mode « priorité vitesse » de l’obturateur permettant de maintenir l’exposition homogène sur toutes les photos, ainsi qu’un avertisseur de force de vents puissants pour prévenir les pilotes de conditions défavorables.

    Compatibilité parfaite avec la station mobile D-RTK 2

    Exploitez vos missions Phantom 4 RTK avec la station mobile D-RTK 2 et fournissez des données différentielles en temps réel au drone pour former une solution de modélisation et de cartographie précise. La conception robuste de la Station Mobile et le système de transmission OccuSync 2.0 vous permettent d’obtenir des données précises au centimètre près avec votre Phantom 4 RTK dans toutes les conditions.

    Variante SDK : de légers compromis pour des performances au rendez-vous

    Variante du Phantom 4 RTK, la version SDK fonctionne sans canne GNSS ni écran intégré à la radiocommande (réduisant ainsi son prix), il est opérable avec une tablette Android (DJI Pilot) ou IOS (GS Pro), ce qui lui donne l’avantage d’avoir un accès plus intuitif à la 4G pour les fonds de carte et le GPS différentiel. L’utilisation d’une tablette externe offre également une plus grande autonomie à la radiocommande !

     

    Les différents packs disponibles*

    Phantom 4 RTK

    Contenu du pack

    • 1 x Drone DJI Phantom 4 RTK
    • 1 x Radiocommande avec écran 5.5 pouces intégré
    • 4 x Hélice
    • 2 x Batterie de vol intelligentes
    • 1 x Hub de chargement pour batterie DJI intelligente
    • 1 x Adaptateur
    • 1 x Câble d'alimentation
    • 1 x Batterie intelligente pour radiocommande
    • 1 x Hub de chargement pour batterie intelligente radiocommande
    • 1 x Câble micro-USB
    • 1 x Câble USB
    • 1 x Carte Micro-SD 16 GB
    • 1 x Valise de transport
    • Garantie : 24 mois

    Phantom 4 RTK SDK

    Contenu du pack

    • 1 x Drone DJI Phantom 4 RTK SDK
    • 1 x Radiocommande SDK avec support tablette
    • 4 x Hélice
    • 2 x Batterie de vol intelligentes
    • 1 x Hub de chargement pour batterie DJI intelligente
    • 1 x Adaptateur
    • 1 x Câble d'alimentation
    • 1 x Batterie intelligente pour radiocommande
    • 1 x Hub de chargement pour batterie intelligente radiocommande
    • 1 x Câble micro-USB
    • 1 x Câble USB
    • 1 x Carte Micro-SD 16 GB
    • 1 x Valise de transport
    • Garantie : 24 mois

    Phantom 4 RTK + DRTK2

    Contenu du pack

    • 1 x Drone DJI Phantom 4 RTK
    • 1 x Radiocommande avec écran 5.5 pouces intégré
    • 4 x Hélice
    • 2 x Batterie de vol intelligentes
    • 1 x Hub de chargement pour batterie DJI intelligente
    • 1 x Adaptateur
    • 1 x Câble d'alimentation
    • 1 x Batterie intelligente pour radiocommande
    • 1 x Hub de chargement pour batterie intelligente radiocommande
    • 1 x Câble micro-USB
    • 1 x Câble USB
    • 1 x Carte Micro-SD 16 GB
    • 1 x Valise de transport
    • 1 x Pack Station mobile D-RTK 2
    • Garantie : 24 mois

    *Possibilité de créer un pack sur mesure avec accessoires supplémentaires sur devis

    Tiphanie

    Responsable technique

    L‘avis d’Escadrone sur le Phantom 4 RTK

    Le Phantom 4 RTK a été développé pour la photogrammetrie. Équipé d’un capteur 1″ 20Mp et d’un obturateur mécanique, sa force réside dans son module RTK (amélioration GNSS en temps réel). Que ce soit par l’intermédiaire de réseau NTRIP (via une carte SIM 4G) ou via la station D RTK2, le drone vous permettra d’affiner au plus juste le georéférencement de vos photos.
    Le PPK (post traitement) est également possible puisque le P4 RTK enregistre les informations d’observations sur un fichier Rinex.

    Son application dédiée, GS RTK, dispose de modes de vols pour la cartographie : linéaire, double grille, suivi de terrain (via import de MNT) ou encore du vol en facade.
    En résumé, c’est une machine simple à exploiter qui vous permettra d’éditer des nuages de points avec précision. 

    Spécifications techniques

    Drone

    Fonctions de cartographie

    Système optique

    Caméra

    Batterie de Vol Intelligente pour Phantom 4 - PH4-5870mAh-15,2V

    Station de recharge de Batterie de Vol Intelligente - WCH2

    GNSS

    Nacelle

    Detection d'obstacles infrarouge

    Radiocommande

    Chargeur de batterie pour radiocommande (PH4C160)

    Radiocommande SDK

    Vos questions les plus fréquentes

    Produit

    Les autres drones de la gamme Phantom étaient conçus pour les photographes professionnels et amateurs, alors que le Phantom 4 RTK est surtout destiné aux entreprises, et vise notamment à leur offrir une solution optimale pour la cartographie ainsi que pour d’autres missions de collecte des données. Le Phantom 4 RTK possède une caméra et une forme similaires à celles des autres drones de la gamme, mais il a plusieurs fonctionnalités et accessoires en plus : il est équipé d’un module de positionnement RTK, d’un nouveau système TimeSync, d’une application de cartographie, et bien plus.

    Le Phantom 4 RTK utilise les mêmes hélices 9455S à démontage rapide que le Phantom 4 Pro.

    Non. Le Phantom 4 RTK a des versions spécifiques pour différents pays ou régions. Les utilisateurs peuvent vérifier le code version sur l’emballage du produit ou sur l’application GS RTK (voir Informations sur l’appareil (Aircraft Information) -> ; Firmware).

    Caméra

    S’il est vrai que le Phantom 4 RTK et le Phantom 4 Pro/Advanced possèdent le même capteur CMOS 1 pouce 20 mégapixels, notons que la caméra du Phantom 4 RTK a été améliorée pour la cartographie grâce à un nouveau processus d’enregistrement des distorsions de l’objectif. Chaque caméra du Phantom 4 RTK passe par un processus d’étalonnage qui mesure les distorsions de l’objectif et enregistre les paramètres de distorsion correspondants. La caméra permet aux utilisateurs d’exporter les images originales sans correction de distorsion ainsi que les paramètres de distorsion dans le fichier XMP pour le post-traitement.

    Oui. Les filtres ND conçus pour le Phantom 4 Pro peuvent également être utilisés sur le Phantom 4 RTK.

    Non. Vous pouvez activer la correction de distorsion dans les paramètres de la caméra à l’aide de l’application GS RTK, mais les images seront moins précises que si vous procédez à l’élimination des distorsions avec un logiciel de post-traitement.

    Chaque caméra du Phantom 4 RTK passe par un processus d’étalonnage qui mesure les distorsions de l’objectif et enregistre les paramètres de distorsion correspondants dans XMP DewarpData. Lorsque la « correction de distorsion » est désactivée, l’image originale avec distorsion est générée. Lorsque la « correction de distorsion » est activée, les paramètres utilisés pour éliminer la distorsion ne sont pas les paramètres stockés dans XMP DewarpData, mais les paramètres de design de l’appareil. L’élimination des distorsions ne se fait pas pixel par pixel.

    Radiocommande

    1. Ecran intégré de 5,5 pouces, 1080P, jusqu’à une luminosité de 1000 cd/m². L’écran reste lisible même en plein soleil. La radiocommande peut fonctionner à basse température.
    2. Prend en charge des batteries remplaçables instantanément.
    3. L’application GS RTK pré-installée peut exécuter des missions de photogrammétrie, de vol Waypoint et bien plus.
    4. Nouvelle transmission vidéo OcuSync.

    La commutation entre les modes FCC et CE n’est pas disponible.

    Transmission vidéo

    Oui. Les batteries du Phantom 4 RTK et du Phantom 4 Pro sont interchangeables et ont la même capacité. Cela signifie que la durée de vol ne sera pas affectée.

    La recharge complète d’une batterie du Phantom 4 RTK dure environ 60 minutes.

    Les batteries doivent être stockées dans un endroit sec, ventilé et frais, à l’abri du feu, des températures élevées et des matériaux inflammables. Ne placez pas la batterie dans un environnement qui pourrait faire monter la température de la batterie, comme au soleil, ou sous la lumière directe du soleil dans votre voiture. Pour le stockage à long terme assurez-vous que le niveau de charge est supérieur à 50%, mais inférieur à 100%. Au cours du stockage à long terme, la batterie doit être chargée et déchargée une fois tous les 3 mois pour lui assurer une longue durée de vie.

    Cela signifie que la batterie est faible et qu’elle doit être rechargée rapidement. Soyez prudent lorsque vous volez dans cette situation.

    La capacité de la batterie (et donc la durée de vol) diminue fortement à basse température (< -10 °C). Nous vous recommandons de chauffer les batteries à 20 °C avant le vol pour limiter cet effet. Pour la sécurité du vol, la batterie ne peut pas être chargée lorsque la température est inférieure à 5 °C ou supérieure à 40 °C.

    C’est un phénomène normal. Lorsque les batteries ont été entreposées pendant une longue période avec plus de 65 % de charge restante, une procédure de décharge automatique est activée pour réduire le niveau de batterie à 65 %. Les batteries chauffent pendant cette procédure.

    Position et orientation

    1. Vous connecter localement via OcuSync à votre station mobile D-RTK 2. (RTCM 3.2)
    2. Vous connecter à distance via un dongle 4G à un réseau RTK personnalisé en utilisant un compte NTRIP (RTCM 3.2).
    3. Vous connecter à distance via un point d’accès Wi-Fi à un réseau RTK personnalisé en utilisant un compte NTRIP. Non disponible en Europe (RTCM3.0/RTCM3.1/RTCM3.2)

    Le Phantom 4 RTK permet d’obtenir des données précises de 1 cm + 1 ppm (horizontal), 1,5 cm + 1 ppm (vertical).

    TimeSync aligne continuellement le contrôleur de vol, la caméra et le module RTK, puis ajuste les données de positionnement au centre du capteur CMOS et enregistre les données aux formats EXIF et XMP.

    La RTK et la PPK sont deux technologies cinématiques différentes qui référencent les données de manière différente. Bien que la PPK ait généralement une précision de positionnement légèrement supérieure à celle de la RTK, tous deux assurent une précision au centimètre près. La RTK est recommandée pour les utilisateurs qui préfèrent la commodité et l’efficacité, et travaillent dans des environnements où une connexion en temps réel via OcuSync ou un dongle 4G est possible. Pour les utilisateurs qui n’ont pas de contraintes de temps et peuvent travailler sans connexion, la PPK est la meilleure option.

    EVENTLOG.bin est un format binaire qui stocke les informations sur l’exposition, l’horodatage et le fichier journal.
    PPKRAW.bin est un format RTCM3.2 MSM5 qui stocke les données d’observation par satellite et les données éphémérides.
    Rinex.obs est un format de fichier Rinex qui est créé après transcodage.
    Timestamps.MRK est un format ASCII qui stocke les données sur l’exposition et l’horodatage.

    Ouvrez la photo au format texte et recherchez « XMP » pour trouver ces informations sur chaque photo.

    Grâce au nouveau système TimeSync, chaque photo enregistre la position du centre du capteur CMOS dans ses métadonnées.

    Pour chaque photo, la valeur de compensation entre le centre de phase de l’antenne du module RTK et le centre du capteur CMOS dans le système de coordonnées NED est enregistrée dans l’horodatage, situé dans le fichier Timestamp.MRK dans un dossier nommé « survey ».

    Le service DJI Cloud PPK utilise deux façons de calculer les données PPK : La station de base DJI et la station de base RINEX.
    (1) Station de base DJI : Connecte la station mobile GNSS de haute précision D-RTK 2 de DJI et la radiocommande via un câble USB pour télécharger les données PPK sur la station de base. Une fois les données transférées de l’appareil et de la station mobile D-RTK 2 au serveur, le calcul PPK démarre automatiquement.
    (2) Station de base RINEX : Convertit les valeurs d’observation satellite reçues par des stations de base tierces au format standard RINEX, puis importe les données sources PPK dans la radiocommande et les télécharge sur le serveur Cloud pour le calcul PPK.

    Vous devez enregistrer les données d’observation satellite tierce sous sd card/third_base/ sur la carte SD de la radiocommande. Les résultats PPK seront enregistrés sous SD card/DCIM/SURVEY/(nom du fichier mission)/results.csv.

    (1) Si le fichier RINEX contient un champ « POSITION APPROX. XYZ », incluant la localisation de la station de base dans le système de coordonnées ECEF, le service Cloud PPK peut analyser la localisation en fonction des informations contenues dans le champ et les convertir en coordonnées géographiques. Ces coordonnées seront définies par défaut pour le centre de phase de l’antenne de la station de base.
    (2) Les utilisateurs peuvent aussi saisir manuellement la longitude et latitude de la localisation de la station de base, ainsi que la distance entre le fond de la station de base et le centre de phase de l’antenne (APC). Avec ces informations, le service Cloud PPK exécute les calculs selon les informations du centre de phase de l’antenne que l’utilisateur a saisi.
    (3) Le service Cloud PPK peut aussi obtenir la localisation du centre de phase de l’antenne par le point unique de position (SPP) avec les données RINEX. Ces coordonnées seront utilisées pour le calcul PPK.
    *Seulement disponible en France actuellement.

    Ce service est disponible partout à l’exception des USA, Canada, RAS de Hong Kong et RAS de Macao.

    Il y a deux méthodes :
    (1) Mesure instantanée
    (2) Mesure moyenne sur 10 valeurs collectées pendant 2 secondes

    (1) Pour des mesures instantanées : oui, elle doit être « FIX ».
    (2) Pour des mesures moyennes : il est recommandé d’avoir un signal RTK « FIX ».

    Actuellement, vous pouvez effectuer les mises à jour uniquement par le biais de la radiocommande du Phantom 4 RTK (et non la radiocommande SDK).

    Quand le mode de maintien de la précision du positionnement RTK est activé, et si le signal de la station de base RTK est perdu, la précision du positionnement baisse lentement à partir de la précision absolue de 1 cm+1 ppm jusqu’à environ 20 cm. La valeur RTK Flag dans les données XMP de l’image est de 16 et le statut RTK de la radiocommande reste sur FIX.

    Logiciel

    Le processus de mise à jour du firmware du Phantom 4 RTK est similaire à celui du Phantom 4 Pro. À l’aide du logiciel DJI Assistant 2, vous pouvez mettre à jour le firmware de la radiocommande et de l’appareil séparément.
    Vous pouvez également mettre à jour le drone et la radiocommande simultanément via l’application GS RTK. Connectez d’abord la radiocommande au drone avec des câbles OTG et USB, puis suivez les procédures expliquées dans l’application GS RTK de la radiocommande.

    Pour le moment, les capteurs optiques latéraux et infrarouges ne sont pas actifs, veuillez donc voler avec prudence.

    Quels logiciels puis-je utiliser pour contrôler mon Phantom 4 RTK et programmer des vols ?
    Vous pouvez utiliser l’application GS RTK pour le contrôle et la planification de vol, et un logiciel de cartographie comme DJI Terra pour les missions de cartographie. Si vous achetez la radiocommande SDK, vous pouvez aussi utiliser les applications DJI GS Pro, DJI Pilot ainsi que d’autres applications tierces utilisant le MSDK de DJI.

    Mapbox est utilisé pour fournir des données cartographiques à l’application GS RTK.

    Sur l’application GS RTK : nombre de points de passages max. : 199. Sur l’application DJI Terra : les points de passages peuvent être espacés de 2 km, et au moins 99 points de passage peuvent être paramétrés. La distance totale d’une mission de points de passage ne peut excéder 40 km ; en mode photogrammétrie, la distance maximum est de 100 km.

    Actuellement, l’application GS RTK prend en charge jusqu’à 199 points limites, et DJI Terra prend en charge jusqu’à 99 points limites.

    Dans les missions de Photogrammétrie 2D, Photogrammétrie 3D (Double Grille), Photogrammétrie 3D (Multi-directions), Segmentation par blocs et Reconnaissance du terrain.

    Oui. Appuyez sur ··· dans le coin supérieur droit dans le mode Reconnaissance du terrain, puis appuyez sur ··· dans la barre latérale. L’affichage peut être désactivé ici dans les paramètres généraux.

    Le mode Segmentation par blocs divise de grands espaces en plusieurs ensemble de trajectoires de vol, ce qui améliore l’efficacité. Il est recommandé de planifier ces vols au-dessus de zones globalement planes, avec peu de changements d’altitude pour de meilleurs résultats.

    (1) Sélectionnez le mode Segmentation par blocs ;
    (2) Définissez la zone cartographiée : manuellement ou en important des fichiers kml ;
    (3) Ajustez la taille et la direction de la grille ;
    (4) Ajustez certains paramètres tels que les paramètres de la caméra ou du taux de superposition.

    Le trajectoires de vol sont planifiées ensemble pour toutes les régions. Les utilisateurs ne peuvent pas ajuster individuellement le taux de superposition, la hauteur, la direction de route et autres paramètres pour chaque zone.

    Une fois la planification terminée, appairez chaque Phantom 4 RTK avec la mission de vol correspondante. Ensuite, vous pouvez initier une des missions seulement ou toutes les missions en simultané.

    Non. Grâce à la technologie de détection d’obstacles, lorsque plus de deux Phantom 4 RTK se rapprochent les uns des autres, ils ralentissent ou passent automatiquement en vol stationnaire. Ils reprendront la mission une fois que la zone est dégagée.

    Oui, mais uniquement pour les vols avec points de passage.

    (1) Entrez dans les paramètres RTK et confirmez que le statut RTK est FIX ;
    (2) Sélectionnez le mode Vol Waypoint, commencez à ajouter des points de passage avec RTK activé ; le système enregistrera automatiquement l’altitude absolue de chaque point ;
    (3) Sélectionnez l’altitude absolue dans la fenêtre popup Hauteur lorsque vous effectuez l’opération.

    Non. Sans RTK ou si le RTK n’est pas en « FIX », vous pouvez uniquement voler en altitude relative par défaut.

    Quand l’altitude du point de décollage est différente de l’altitude de la zone cartographiée, vous pouvez ajuster la Hauteur relative pour assurer un taux de superposition suffisant dans les mesures. Voir l’illustration ci-dessous :
    Si le drone décolle d’un bâtiment de 50 m marqué H1 sur l’illustration, la zone à cartographier est marquée A et l’altitude prévue pour la collecte de données aériennes est de 100 m, vous pouvez régler l’altitude de mission à 100 m dans les paramètres de base et la hauteur relative à 50 m. De même, si le drone décolle de H2 vers la zone B de la carte, qui est une colline d’une altitude de 40 m, et que l’altitude prévue pour la collecte de données aériennes est de 60 m, l’altitude de la mission doit être de 60 m et la hauteur relative de -40 m. Vous pouvez ajuster la hauteur relative dans Photogrammétrie 2D, Photogrammétrie 3D (Double Grille), Photogrammétrie 3D (Multi-directions), Mission de vol linéaire et Missions de segmentation par blocs.
    Hauteur relative

    Les trajectoires de vol à altitude variable sont utiles pour prendre des photos de dénivelés du terrain dont les différences d’altitude sont significatives, comme les lignes à haute tension, les routes et les rivières avec une topographie en montée et en descente.

    Il n’y a aucune limite d’altitude entre deux balises. L’altitude en vol réelle est déterminée par la limite d’altitude. Il n’y a aucune limite d’angle.

    Oui. Cliquez sur l’icône « KML » dans le menu des fonctions pour sélectionner le fichier. Le type du fichier KML doit être linéaire et le format du champ d’altitude absolue du fichier doit indiquer « absolue ».

    Il s’agit de la distance entre le plan de vol et le plan des points A, B et C.

    Oui. Une trajectoire de vol peut être exécutée dans le sens inverse. Après la génération d’une trajectoire de vol depuis une balise enregistrée, cliquez sur le bouton d’inversion du sens au bas de l’interface pour inverser le sens du vol vers les balises.

    Elles s’avèrent utiles dans des situations comprenant des éléments de modélisation comme des pans de collines ou des façades de bâtiments. Les trajectoires de vol en pente génèrent des trajectoires de vol automatiquement pour des surfaces ou façades en pente et collectent efficacement les données photogrammétriques.

    Pendant une mission de trajectoire de vol en pente, l’interface de l’application affiche une fenêtre avec la transmission d’image, une autre avec la carte et une avec l’aperçu du plan. La fenêtre d’aperçu du plan se situe dans le coin en bas à droite de l’interface. Pendant une mission, il affiche la trajectoire de vol depuis une perspective verticale au plan, afin d’aider à déterminer la zone à cartographier et à positionner l’appareil.

    La « Distance de la mission » et l’« Altitude de la mission » sont toutes les deux utilisées pour ajuster la distance entre le plan du vol et le plan des points A, B et C. Si la pente est raide ou absolument verticale, vous pouvez sélectionner le mode perpendiculaire au plan cible et ajuster la distance entre le plan du vol et le plan des points A, B et C dans « Distance de la mission ». Si la pente est presque horizontale, vous pouvez utiliser le mode perpendiculaire au plan horizontal et ajuster la distance entre le plan du vol et le plan des points A, B et C dans « Altitude de la mission ».

    Pendant la planification des balises d’une trajectoire de vol au-dessus d’un plan incliné entre les points A, B et C, faites attention à la zone à cartographier en observant la distance étendue par défaut à partir du Point C. Assurez-vous qu’aucun danger menaçant la sécurité du vol ne se trouve dans la zone étendue par défaut.

    Cartographie

    Pour l’instant, le Phantom 4 RTK prend en charge les formats de données RTCM 3.0, RTCM 3.1, ainsi que MSM4, MSM5, MSM6 et MSM7 sous RTCM 3.2.

    Les coordonnées mesurées par le Phantom 4 RTK sont des coordonnées absolues sous WGS84

    Vous pouvez vous référer à l’équation H = 36,5 x GSD pour déterminer une altitude de vol appropriée. Veuillez noter que la distance d’échantillonnage au sol (GSD) dans cette équation est mesurée en centimètres, tandis que la hauteur ou l’altitude de vol (H) est mesurée en mètres. Par exemple, la GSD est égale à 2,74 cm lorsque l’altitude est de 100 m.

    Les valeurs de l’élévation et de l’altitude relative (par rapport à votre point de décollage) sont stockées dans les photos prises par le Phantom 4 RTK. L’altitude absolue peut être utilisée pour la cartographie, et l’altitude relative peut être trouvée dans le fichier XMP.

    Vous pouvez réaliser des images aériennes obliques en mode Photogrammétrie (Photogrammetry) sur l’application GS RTK. En mode Photogrammétrie, vous pouvez régler l’angle de la nacelle de -90° à -45° sous Paramètres de la caméra pour votre plan de vol. Vous ne pouvez régler qu’une seule valeur d’angle de nacelle à la fois, donc pour les sites où vous voulez filmer plusieurs angles, vous pouvez planifier la même mission et régler simplement l’angle de la caméra.

    Oui. Vous pouvez utiliser un logiciel tiers pour traiter les données des images du Phantom 4 RTK et créer des modèles, mais la précision varie en fonction de l’algorithme photogrammétrique utilisé. Veuillez consulter le fournisseur du logiciel tiers pour plus d’informations sur la précision des résultats.

    Les ortho-images créées avec les images prises par le Phantom 4 RTK et certains logiciels de reconstruction ont montré une précision absolue d’environ 5 cm, tandis que la précision requise en triangulation aérienne à l’échelle 1/500 est inférieure à 30 cm. Cela signifie que la précision du Phantom 4 RTK répond aux exigences des cartes aériennes à l’échelle 1/500.

    Non. Vous ne pouvez pas connecter des stations de base tierces au Phantom 4 RTK ou à la radiocommande via une station radio. Toutefois, vous pouvez obtenir des données d’un serveur RTK via le protocole NTRIP dans un environnement réseau 4G/Wi-Fi. Les données de satellites d’observation peuvent également être sauvegardées dans le drone pour permettre aux utilisateurs d’exploiter la cinématique post-traitée (PPK) pour accomplir leurs tâches.

    Les causes potentielles peuvent être : (1) Le GPC est défini dans un système de coordonnées ou un datum de hauteur différent de celui de la position du Phantom 4 RTK. Assurez-vous qu’ils soient dans le même système de coordonnées.
    (2) Le statut RTK du Phantom 4 RTK n’est pas « FIX ». Assurez-vous que le statut RTK soit « FIX » en récupérant les données.
    (3) Les paramètres de la caméra interne utilisés par le logiciel de post-traitement ne sont pas précis.

    L’« Optimisation de l’altitude » est déjà active par défaut dans les paramètres des modes de planification « Photogrammétrie 2D » et « Segmentation par blocs ». Une fois cette fonctionnalité activée, le Phantom 4 RTK retourne au centre de la zone cartographiée après être arrivé au bout de la trajectoire de vol. Il prend ensuite des images des zones de dénivelés afin d’améliorer la précision de l’altitude. Cette fonctionnalité est uniquement applicable aux modes de planification « Photogrammétrie 2D » et « Segmentation par blocs ».

    RECEVOIR UN DEVIS ET LA FICHE PRODUIT

    Remplissez le formulaire en prenant soin de nous laisser vos coordonnées et nous vous contacterons sous 48h.
    Vous pouvez nous écrire par email à contact@escadrone.com ou nous téléphoner au +33(0)4 58 00 54 10 du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30