Tutoriel pix4d

PiX4D est un logiciel d’assemblage par photogrammétrie développé en suisse par une start up sur le site de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Laussanne. Sa force réside dans le support en ligne disponible sur https://support.pix4d.com/hc/en-us. Dans le petit mémo qui suit nous abordons les bases du logiciel, dans vos projets plus complexes, n’hésitez pas à poser vos questions sur le moteur de recherche du support en ligne.

pix4d

A l’ouverture de pix4d, on retrouve dans la barre en haut les onglets principaux, les raccourcies d’action dans la barre en dessous et les étapes du processs dans la barre latérale gauche.

Ouvrir Pix4D et créer un nouveau projet

project pix4d

Deux types de processing s’offrent à nous, le NADIR avec la caméra verticale, ou l’aérial oblique et terrestre.

Dans notre cas choisissons l’aérial NADIR.

fenetre selection

En validant on arrive dans l’étape de sélection des images, choisir le dossier de photo géoréférencées.

pix4d align

Dans l’onglet qui suit, on peut sélectionner le type de système employé pour le georéférencement des photos aériennes, dans notre cas le WSG84, qui est le système utilisé par le gps de notre drone.

De même la géolocalisation peut être chargée depuis un fichier séparé, dans notre cas elle est écrite dans les exifs.

Vérifiez le model de caméra que pix4d détecte, si elle ne correspond pas à la vôtre cliquez sur edit pour entrer les valeurs propres à votre camera.

Votre projet est maintenant crée.

Retour dans la fenêtre principale, les photos ont été placées rapidement avec leurs géotags.

On passe maintenant dans l’étape map view sur la barre latérale. Un onglet apparaît dans la barre en haut avec les options de l’étape map view.

Dans project GCP/manual tie point manager nous allons replacer nos points de contrôle.

gcp

Dans la fenêtre noir les données issues de notre GPS terrestre.
Choisissez dans la liste disponible dans edit, le système de coordonnées de votre gps terrestre.

gcp manual

Ajouter les donnée de votre GPS terrestre de la même forme qu’attendu par pix4d.

pix4d
manual gcp
plcements gcps

En sélectionnant dans la partie haute les numéros de GCP, on retrouve les photos dans la partie basse correspondant à ce point. Replacez de façon plus précise sur les photos le centre des points. Replacez environ chaque GCP sur 5 photos. Passez au GCP suivant en le sélectionnant dans la liste en partie haute.

map pix4d

Toujours dans l’étape map view, sélectionnez dans le menu déroulant Map View en haut et draw dans le point cloud densification area.

ortho pix

Nous dessinons la zone dans laquelle Pix4d va concentrer ces efforts de calcul.

Faire de même dans Orthomosaic area, dans cette étape on peut choisir d’utiliser le même polygone que celui que l’on vient de dessiner.

processing pix4d

Dans cette étape nous allons démarrer les calculs. Choisir le processing local.

Il y a 3 étapes dans le calcul dont la première qui peut être allégée.

Dans initial processing, l’étape de placement des photos et de création du nuage épars, il est possible de faire un rapide check (c’est le check terrain). Dans notre cas nous allons le lancer en full processing (l’étape bureau).

On retrouve l’étape création du nuage de point dense, la plus longue et la plus énergivore en ressource.

Et la dernière étape qui consiste à générer le dsm et l’ortho photo.

On retrouve dans les options les optimisations que l’on souhaite faire pour chaque étape.

Lançons le calcul.

ray cloud pix

Sitôt l’étape 1 validée (en vert), on a accès au ray cloud qui l’afficheur du nuage de point.

Lorsque les 3 étapes sont validées, on accède au mosaic editor.

mosaic pix4d
pix4d
Formation photogrammétrie photoscan