Orthomosaïques avec drone DJI, ce que vous devez savoir

L’arpentage par drone est une discipline complexe, vous devez vous assurer que vos images peuvent être mises à l’échelle correctement et qu’elles ne sont pas déformées avant d’être traitées. Une différence de quelques centimètres peut avoir un impact considérable sur votre travail, il est important de bien faire les choses.

Une façon de garantir la qualité des images et d’éliminer bon nombre des problèmes liés à la perspective est d’utiliser la technique de l’orthomosaique pour modéliser un site. Cette technique peut être utilisée pour réaliser des cartes incroyablement détaillées. Toutefois, compte tenu des contraintes de coût, elle ne convient vraiment qu’à certains travaux. Lisez la suite pour découvrir comment la cartographie en orthomosaïque peut être utilisée pour améliorer votre travail de topographie par drone.

Cet article est une traduction de cet article de DJI.

Qu’est-ce qu’une image en orthomosaïque ?

Une orthomosaïque, parfois appelée orthoïmage, orthophoto ou orthophotographie, est une image aérienne haute résolution prise par un drone. Lorsqu’elles sont assemblées à l’aide d’un logiciel spécialisé selon un processus appelé orthorectification, ces images peuvent être utilisées pour créer une carte très détaillée, sans distorsion, et améliorer la visibilité de détails qui ne seraient pas visibles avec des techniques de photogrammétrie plus courantes. L’orthorectification supprime la perspective de chaque image individuelle pour créer une cohérence sur l’ensemble de la carte tout en conservant le même niveau de détail que l’image originale.

L’orthomosaïque ci-dessus a été construite dans DJI Terra à partir de 64 photographies aériennes à haute résolution.

L’imagerie orthorectifiée diffère des photographies aériennes standard par la manière dont elle visualise la perspective. Les orthophotos sont corrigées pour la perspective, l’inclinaison de l’appareil photo et la distorsion de l’objectif. Cela signifie que ces photographies peuvent être mises à l’échelle avec précision d’une image à l’autre, ce qui permet d’obtenir des mesures d’arpentage fiables pour les distances réelles. Cela dit, vous devrez toujours utiliser les techniques standard d’arpentage par drone, comme les points de contrôle au sol et le calcul de la distance d’échantillonnage au sol.

Transformation d’images orthomosaïques en cartes orthomosaïques

Il est important de noter qu’une seule orthophoto apparaîtra déformée et n’offrira pas le type d’avantages que vous attendez du produit fini. Chaque photo aérienne est prise d’une perspective légèrement différente et n’a pas de valeur en soi. Il faut plutôt orthorectifier l’ensemble des images – en tenant compte des différents angles de prise de vue et des changements topographiques et en les corrigeant – pour obtenir une carte cohérente. L’un des moyens les plus simples de garantir cette cohérence consiste à utiliser un logiciel qui automatise la trajectoire de vol de votre drone et une charge utile capable de prendre des photos aux moments et aux angles exacts.

Outre l’utilisation d’une trajectoire de vol automatisée, vous aurez besoin d’un logiciel de cartographie par drone doté de fonctionnalités d’orthomosaïque, tel que DJI Terra. Terra permet de générer une orthomosaïque 2D d’une zone donnée en temps réel, ce qui en fait le logiciel idéal pour les projets urgents. Le programme effectue également des reconstructions 2D rapides et précises. D’autres capacités incluent la cartographie et la reconstruction 3D, le traitement LiDAR et l’analyse de données.

Images orthomosaïques en topographie

Les cartes en orthomosaïque offrent plusieurs avantages par rapport aux photos aériennes ordinaires. Cependant, une image de très haute qualité n’est pas forcément nécessaire pour tous les travaux de topographie, surtout si l’on considère le prix potentiellement plus élevé. Les cartes orthomosaïques sont précieuses pour les géomètres car elles ne présentent aucune distorsion et ne sont pas affectées par des facteurs tels que la perspective. Elles sont également faciles à transformer en ressources 3D interactives. Pour les chantiers qui ont besoin de cartes évolutives avec des détails cohérents, l’option orthomosaïque est tout simplement inégalée.

La cartographie en orthomosaïque a ses inconvénients. Ce style de modélisation nécessite des images beaucoup plus rapprochées, ce qui vous oblige à faire voler votre drone plus près du sol. Cela peut prendre plus de temps que d’autres méthodes. En outre, le type de détail de l’image qui est la marque de fabrique de la cartographie en orthomosaïque n’est parfois pas nécessaire. Par exemple, si vous essayez seulement de déterminer les limites d’un terrain ou si vous n’avez besoin que de l’imagerie détaillée d’une zone spécifique, une carte en orthomosaïque n’offrira probablement pas de plus value.

Autres utilisations des cartes orthomosaïques

L’arpentage n’est pas le seul secteur qui peut bénéficier de l’utilisation des orthoimages. Voici quelques-uns des secteurs les plus courants qui utilisent les orthocartes :

  • L’agriculture : La prise de plusieurs orthoimages au fil du temps peut permettre aux agriculteurs de repérer des tendances dans la croissance de leurs cultures au fil du temps. Ceci est particulièrement important pour surveiller la santé des cultures.
  • Application de la loi : Les agents de police et les pompiers utilisent la cartographie par drone pour cartographier les zones d’affluence et les scènes de crime. Grâce à son niveau de détail plus élevé, une orthocarte peut être en mesure de capturer des détails importants qui seraient autrement manqués.
  • L’immobilier : Les cartes orthomosaïques des propriétés peuvent être transformées en visites virtuelles interactives. Cette fonctionnalité s’est avérée particulièrement importante au plus fort de la pandémie de COVID-19, lorsque les visites en personne étaient limitées.
  • Conservation de l’environnement : Les défenseurs de l’environnement peuvent utiliser une photo en orthomosaïque pour repérer les animaux en voie de disparition dans un paramètre territorial donné ou pour saisir les changements dans le temps.

Dans l’ensemble, les orthoimages et les cartes sont utiles tant pour l’imagerie détaillée que pour la précision topographique. Que vous cherchiez à utiliser l’imagerie orthomosaïque pour l’arpentage ou pour l’une de ses nombreuses autres applications, Escadrone distribue les drones, les charges utiles de caméra et les logiciels idéaux pour ce travail. Pour plus d’informations sur DJI Terra et les meilleurs drones et charges utiles pour tous les défis de l’arpentage, n’hésitez pas à nous contacter.