L’équipe Escadrone s’est rendue le 14 septembre 2021 en Matheysine, accompagnée d’un stagiaire étudiant en gestion forestière, et de l’ONF (Office National des Forêts) afin de tester les fonctionnalités du Lidar DJI Zenmuse L1 et ses divers applicatifs dans le cadre de la surveillance et du comptage d’arbres, dans l’objectif d’optimiser la gestion future des forêts du parc. Cette initiative est pilotée par Flavien Pays, un étudiant en stage à l’ONF, qui nous a contacté dans le but de tester avec ses collègues, l’efficacité de la technologie Lidar dans le cadre de comptage d’arbres, d’étude de leurs tailles et diamètres en réalisant des orthophotos et des modèles numériques de terrains. 

Monté sur un Matrice 300 RTK, le Lidar L1 dispose d’une portée de détection jusqu’à 450 mètres de distance et permet d’acquérir jusqu’à 2 km² de données de nuages de points en un seul vol autonome de 30 minutes et de rendre des modèles avec une précision centimétrique. Une fois les données récoltées, un fichier est créé et permet de modéliser le nuage de point dans un logiciel dédié (DJI Terra, Terrasolid). Dans ce cas précis, nous pouvons délimiter des parcelles à étudier, puis réaliser des plans de coupe selon différents critères, classifier automatiquement les éléments, effectuer un comptage d’arbre par zones et travailler en local arbre par arbre. 

Autant d’utilisations de ces données qui sont utiles afin d’effectuer du suivi de parcelles, en surveillant la croissance des arbres, leur nombre et leurs positions GPS. Toutes les informations concernant chaque arbre de la parcelle étudiée sont également disponibles dans un fichier texte.

En seulement 30 minutes, le Matrice 300 RTK équipé du Lidar L1 permet donc d’économiser de nombreuses heures de travail et d’excursion à travers ces forêts difficiles d’accès, permettant d’épauler les techniciens de l’ONF dans leurs travaux en leur fournissant de nombreuses informations qui les aideront au sein même de leurs missions dans ces forêts étroites et reculées.