On utilise des drones marins pour de nombreuses applications aquatiques diverses qui vont du simple prélèvement jusqu’aux cartographies et analyses sous-marines poussées. Voici un aperçu des utilisations :

Bathymétrie par drone

La bathymétrie est une technique qui consiste à cartographier les fonds marins grâce à des outils de mesure comme des sondes acoustiques. D’autres outils sont souvent utilisés en combinaison pour obtenir des informations complémentaires afin d’effectuer des mesures de profondeur fiables.

Prélèvements d’eau par drone

Les prélèvements aquatiques peuvent être d’ordres multiples mais le plus souvent l’intérêt est d’avoir un vecteur marin rapide à déployer pour aller prélever des échantillons liquides à certains endroits sans contaminer la zone et avec le moins de perturbations possibles

Relevés aquatiques par drone

Il existe un nombre varié d’autres applications et capteurs pouvant être intégrés sur les drones marins comme par exemple des filtres pour l’analyse ADN d’espèces animales et végétales ou encore des sondes, capteurs d’angles, profileurs.

Au travers des produits que nous construisons ou que nous distribuons, Escadrone réalise des choix techniques qui sont cohérents avec les contraintes d’exploitation de l’environnement ainsi qu’avec les besoins de ses clients.

Drone aquatique de surface

On parle de drone aquatique ou de drone pour les milieux humides car ceux-ci sont aptes à évoluer des dans des environnements comme des lacs, rivières et parfois même dans les mers et océans qui sont plus perturbés. Cette page est dédiée aux drones aquatiles de surface, qui vont ainsi se déplacer sur l’eau et vont être résistants aux éclaboussures. Ils ne sont pas à confondre avec les drones sous-marins car bien qu’ils possèdent une certaine tolérance à l’immersion la plupart du temps, l’objectif n’est pas de se déplacer sous l’eau.

Drone bateau

Pourquoi nos drones prennent la forme de bateaux et ce sont notamment des drones catamarans : car ce format d’embarcation marine est le plus stable et le plus facile à opérer (souvent grâce à ses deux moteurs immergés). le format mono-coque est plus efficient mais beaucoup plus sujet aux vagues latérales qui pourraient le renverser. Le format catamaran est donc idéal pour embarquer des capteurs qui seront ainsi moins perturbés et collecteront des mesures fiables.