L’activité d’Escadrone démarre en 2013, d’abord sous forme d’auto entreprenariat puis en SAS à partir de 2014. Notre ADN initial, toujours présent aujourd’hui, est dans la conception & développement de drone pro. A la lecture de ce qui suit, je sais que vous vous reconnaitrez, clients, prestataires, salariés, formateurs et toutes les parties prenantes de ces développements ! Vous repenserez à ces nuits blanches de debugge, ces tests terrain glorieux ou moins…, ces assemblages nocturnes et ces livraisons matinales!

Les deux premiers projets drone pro

L’histoire démarre avec la création en parallèle de deux porteurs, le Squad et le Six. Il vont être décliné en plusieurs versions au fil des ans. Leur commercialisation débute dés 2014 jusqu’à la fin de leurs bon et loyaux services en 2019. Nous avons fabriqué et livré plus d’une vingtaine d’unités de chacun des modèles.

Le Squad3 est un drone quadrirotor avec une autonomie alors révolutionnaire de 30 minutes dès sa première version! Il permettait l’emport de 1 Kg en scénario 3.

Le Six est un hexacoptère permettant l’emport de 3 kg. Initialement destiné au scénario 2, il proposait aussi une autonomie de 30 minutes dans sa dernière version le Six3.

Squad3 en pose
Le Squad3 dans sa dernière version
Six3
Le SiX3 dans sa dernière version

Le pixhawk et la communauté Ardupilot

Dés nos débuts, le petit projet qu’était alors Ardupilot, nous a tapé dans l’oeil! A l’époque, petite communauté Open Source de passionnés, l’Ardupilot était constitué des trois branches. Le soft PC était Mission planner, le firmware de vol était arducopter et le hardware, basé alors sur Arduino, APM.

Nous avons vu, au fil des années, ce projet grossir et prendre une dimension majeure dans le monde du drone professionnel d’aujourd’hui. Il a évolué vers du hardware basé linux, le pixhawk (ci contre) puis le pixhawk 2. La communauté a explosé et les financeurs furent multiples : Intel, 3Dr, Yunneec, Parrot parmi les plus célèbres.

La compétition avec DJI de l’époque a penché aujourd’hui en faveur de ce fabricant qui propose des softs et hards moins ouvert mais plus contrôlés dans leur fiabilité et évolutivité.

Pixhawk-Infographic

Les autres développement de drone pro d’Escadrone

Le drone que l’on a fourni et monté en formation ! Basé sur Apm copter puis pixhawk, et à la fin sur une frame DJI f450, nous en avons assemblé plusieurs centaines !

Ce petit porteur est capable de soulever une gopro et de voler une dizaine de minute.

Il présente tout les avantages du Pixhawk et permet une navigation manuel ou autonome. Il est doté des sécurités de base comme le vol stabilisé GPS ou baromètre (Loiter et alt hold) mais aussi des fonctions de vol automatique comme le waypoint et le RTH.

L’iris Mapper est le premier drone fabriqué en serie par 3Drobotics. Escadrone avait alors développé un addon mécanique et électronique pour supporter un appareil photo RX100 ou canon S110 avec une monture mécanique et un déclencheur photo.

Cela en a fait un outil redoutable a l’époque pour la cartographie. En effet le cadencement automatique des photos et les vols programmés couplés à une autonomie de 10 minutes permettaient de numériser environ 5 à 10 Ha par vol.

Nous en avons assemblé et vendu plusieurs dizaine entre 2014 et 2015.

Le Raven, toujours issu des frames Vulcan que nous avons beaucoup utilisé sur notre gamme de drone, fut LE gros porteur de la gamme Escadrone.

Avec sa conception en push pull huit rotors, il était capable de soulever 10 kg pendant 15 minute environ.

Seuls quelques unités on été commercialisé en 2015.

Les non-commercialisés

Le drone étanche, nommé Quad H2O ! Bien que partant d’une idée louable, pouvoir atterrir en mer sur l’eau, ce développement fut compliqué 🙂 En effet la partie étanche fut difficile a maitriser en terme de gestion thermique, pour l’évacuation et le refroidissement des composants à l’intérieur!!

Ce drone pro restera un POC et seule quelque unités furent commercialisées en 2015.

Drone etanche
ninox

Le ninox devait être un concurrent de l’ebee 1!!

ce projet passionnant démarré en 2016 s’arrêtera la meme année sans unité commercialisée…

Ce drone naviguait correctement mais l’emport possible était trop restreint pour permettre d’utiliser une camera suffisamment qualitative pour la photogrammétrie!!

Le drone Titan, un porteur typé avion qui vole 1 h avec un emport de 500 grammes !

Pour ma part le meilleur drone jamais développé par Escadrone pour la photogrammétrie de grande surface.

Mais son usage était compliqué, les phases de posé et décollage ne pouvaient, à l’époque, être automatisé… Nos clients eurent du mal à le prendre en main et les casses lors de ces phases étaient nombreuses.

Seul quelque unités en POC pour un usage hors France furent vendu en 2016. En effet il n’était pas compatible avec la règlementation de l’époque

drone titan

Le drone pro SOLO MAPPER

Je présente celui-là à part, car, il a été, de 2015 à 2017, une très grande réussite technique et commerciale.

L’évolution du drone Iris par 3dRobotics a été le solo. Un drone avec une finition très propre, une batterie dédiée, une radiocommande avec une application tablette; bref ce que l’on connait aujourd’hui de façon standard!

Escadrone, a, conjointement avec 3DR, développé un accessoire qui venait remplacer la nacelle Gopro native par une nacelle 2 axes permettant l’emport d’un QX1, le solo mapper était né!

atelier production

En suivant donc le programme made for solo, nous avons crée avec des sous traitants une nacelle carbone. Puis associé à des développeurs en interne et externe, nous avons développé un firmware, aujourd’hui toujours disponible en open source, que nous embarquions sur un mini pc avec le drone.

Ce code permet de cadencer le boitier QX1, de stabiliser la nacelle et de géotagger les cliché pris.

Le boitier QX1, proposé par sony, possède un capteur 20 Mpx de taille APS-C ! c’est toujours aujourd’hui très qualitatif pour la photogrammétrie par drone!

Notre interfaçage était réussit et l’applicatif cartographie par drone démarrait alors.

salon

Le solo mapper fut aussi un succès commercial avec une centaine d’unités livrées dans le monde entier! Pour l’occasion un réseau de distributeur fut construit avec brio notamment aux USA et Australie.

2019 année de clôture du rôle d’Escadrone dans la conception de drone pro

Les évolutions du marché et la montée en puissance de DJI sur la qualité de son offre ont tourné la page pour nous de la conception de drone pro aérien. Nous gardons cela aujourd’hui dans notre ADN et continuons la conception de drone marins par exemple. C’est aussi ce qui nous permet d’avoir une offre d’adaptation de projet sur vecteur DJI.

Nous sommes aujourd’hui des experts de l’usage des drones dans les secteurs du BTP, de l’industrie, du secours & sécurité mais aussi de la recherche. Découvrez notre gamme à jour de vecteur aérien, marin et sous marins ici.